Découvrir Gevrey


Gevrey-Chambertin, est une commune viticole, située à une quinzaine de kilomètres au Sud de Dijon, la capitale des Ducs de Bourgogne.

Joyau de la Côte de Nuits, Gevrey-Chambertin compte environ 3 000 habitants, appelés les Gibriaçois et Gibriaçoises.

Avec un vignoble de 550 hectares de cépage « pinot noir », le village abrite 9 grands crus (sur les 33 que compte la Bourgogne) et 27 premiers crus. Sa riche histoire débute en 640 avec les moines de l’abbaye de Bèze et la création du clos de Bèze, doyen des clos bourguignons. La naissance du vignoble est donc liée dès le VIIè siècle à des fondations religieuses comme celle de Saint Bénigne à Dijon.

 

Des recherches archéologiques réalisées en 2008 lors de l’agrandissement d’un lotissement ont permis de découvrir que la vigne a été cultivée encore plus tôt sur la commune. Des pieds de vignes gallo-romaines, qui datent du Ier siècle avant notre ère ont été découverts.

 Au détour des rues, vous pourrez admirer l’église Saint Aignan datant du 12è siècle et visiter le château datant du moyen-âge. Pour préserver ce patrimoine culturel, la commune a rejoint en 2005 la fédération des sites Clunisiens qui porte la mention de Grand Itinéraire Culturel de l’Europe (voir page consacrée à la Fédération des Sites Clunusiens).

Aux charmes des monuments historiques s’ajoute une combe. Profonde dépression de 487 hectares, bordée de corniches rocheuses, elle offre un panorama magnifique sur le paysage du vignoble. Elle abrite des espèces rares tant végétales (biscutelle, véronique en épi …), qu’animales (faucon pèlerin, lézard vert …).

Elle est classée depuis 2004 réserve naturelle et a pris le nom de « Combe Lavaux - Jean-Roland » en hommage au naturaliste Dijonnais.

 A ces richesses naturelles, Gevrey ajoute aussi des richesses artistiques telles les portes de la Saint Vincent (œuvre réalisée par Dom’s Acconciaioco, Maya et Benoit Fougerat). Créées à l’occasion de la fête de la Saint Vincent Tournante en l’an 2000, ces portes symbolisent l’entrée dans le nouveau millénaire. Comme un passage, cette œuvre artistique témoigne du changement de siècle à travers les reflets d’un patrimoine né du passé (les saveurs du vin, le coq au levant, les moines dans les vignes, la cave, la cave à bouteilles, le soleil des vendanges, l'angelus de Gevrey, les terroirs, la porte de cave, les mangeurs de terre...).

Vous pourrez admirer sur la place du château, un magnifique moine en pierre créé par Laetitia de Bazelaire, artiste bourguignonne. 

Proche de la capitale Bourguignonne et largement desservie par les transports en commun TER et le bus, la commune est un agréable compromis entre le monde rural et le monde citadin.

En 2005, elle s’est associée à 21 autres communes du canton pour constituer une communauté de communes avec un large panel de compétences, offrant aux gibriaçois des services publics diversifiés.

De nouvelles zones d'activités ont été développées sur Gevrey-Chambertin, dont la principale est la zone des Terres d’Or qui accueille des entreprises dans les secteurs variés : matériels électriques, mécanique de précision, agro-alimentaire, logistique, informatique, etc… apportant ainsi plus de
1 000 emplois sur la commune.